Volière

Parc aux animaux du Bois-de-la-Bâtie

Genève

2007 - 2008

Volière

Parmi les mesures de prévention pour empêcher l’introduction et le développement de la grippe aviaire, figure la mise en quarantaine des oiseaux d’élevage durant les périodes de migration. Dans ce contexte, la Ville de Genève a proposé la construction de deux nouvelles volières au Bois-de-la-Bâtie. Pour éviter un point de vue unique, direct et déterminé des oiseaux, group8 a proposé une forme libre, un volume difficile à appréhender et un chemin sinueux pour les visiteurs.

La forme est générée par la morphologie du site en reprenant le pourtour des arbres qui bordent l’étang. Cette première analyse a donné la forme de la dalle qui couvrira les oiseaux à 9 m de haut, constituant un toit abstrait. Les seize piliers qui la soutiennent ont été conçus d’après les formes des arbres environnants. Leurs couleurs résultent également des teintes du lieu : six gris et verts différents nuancent ces "arbres" en acier qui assurent la structure de l’espace et le soutien des oiseaux. Après des expérimentations structurelles lancées par Antonio Gaudi et perfectionnées par Frei Otto, la méthode de calcul a consisté en allant d’un principe intuitif et d’une forme libre pour aboutir à une forme rationnelle et modulaire. Chacun des seize piliers est unique, créant un équilibre statique précis et fragile, à l’image d’un oiseau se tenant sur une petite branche.

 

group8, Volière, Genève, 2007 - 2008

Programme

Volière pour oiseaux
Volière pour anatidés
Deux sas d'accès, passage couvert entre les volières

 

Caractéristiques

Mention du prix acier 2009
Nomination pour le World Architecture Forum 2009

Client

Ville de Genève

Type de mandat

Mandat direct

Crédits photographiques

©Dgbp David Gagnebin-de Bons & Benoît Pointet, ©Régis Golay, FEDERAL studio, Geneva